Voeux 2018

Pour 2018, rien n’est écrit d’avance…

Le triste bilan social de 2017 doit nous conduire à formuler le vœu de construire un syndicalisme qui soit en capacité de s’opposer et de construire des alternatives. 2018 moins pire que 2017, ce ne sera pas difficile, mais la vocation du syndicalisme est de viser le meilleur !

La CGT ROBERTET vous souhaite une bonne et heureuse année 2018.
Que cette nouvelle année soit synonyme de progrès et de victoires pour les salariés !

Avec Papa Emmanuel…

Avec Papa Emmanuel pour les riches c’est déjà Noël !

Depuis son élection à la Présidence de la République Emmanuel Macron a multiplié les sales coups contre le peuple :

  • Baisse des APL,
  • Augmentation de la CSG,
  • Cadeaux fiscaux pour les ultrariches avec la suppression d’une partie de l’ISF,
  • Fin des contrats aidés,
  • Ordonnances sur le code du travail…

NAO 2ème réunion

L’unique revendication de l’intersyndicale Robertet :
60,00 € d’Augmentation Générale

A fin septembre le Chiffre d’Affaires de Robertet SA est à + 8,6 % par rapport à septembre 2016, avec une progression des 3 divisions :
Matières Premières + 10% | Parfumerie + 5 % | Arômes + 11 %
=> 139 M€ de Chiffre d’Affaires

Le Groupe Robertet a également un Chiffre d’Affaires à + 8,3 % par rapport à fin septembre 2016 => 385 M€, l’objectif est d’atteindre les 500M€ à fin décembre.

L’intersyndicale Robertet revendique une augmentation des salaires à la hauteur des chiffres annoncés !

NAO 2017

Pénurie de beurre annoncée… qu’est ce qu’on va mettre dans nos épinards ?!?

Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) vont commencer chez Robertet !

Notre employeur doit ouvrir les négociations sur :

  • La rémunération, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l’entreprise,
  • L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la qualité de vie au travail,
  • La gestion des emplois et des parcours professionnels.

RÉUNION MARDI 31 OCTOBRE 2017

LE RÉSULTAT DE CES NAO VA DÉPENDRE DE L’IMPLICATION
ET DE LA MOBILISATION DE CHACUN D’ENTRE NOUS !

LE MEDEF en a rêvé, MACRON l’a fait !

En 2015 l’organisation patronale publiait un document listant ses préconisations en matière de contrat de travail. Deux ans plus tard le MEDEF est sur le point d’être exaucé sur toute la ligne !

  • Rupture conventionnelle collective pour contourner le Plan Social,
  • Faciliter les licenciements pour relancer les embauches,
  • Plafonner les indemnités prudhommes en cas de licenciement abusif,
  • Référendum d’entreprise pour permettre l’adoption d’un accord qui n’a pas été signé par les syndicats,
  • La « simplification » des institutions représentatives du personnel et la fusion CE, DP, CHSCT, …

Il ne suffit plus de s’indigner, il faut s’engager !
Se syndiquer à la CGT, c’est entrer en Résistance !