Macron PDG de la France

Le 7 mai, sans grande surprise, un fossoyeur des droits sociaux a été mis en place à la tête du pays.

Sur le droit du travail, Macron, le président des banques, compte prendre tout le monde de vitesse et légiférer par ordonnances, c’est-à-dire en contournant le parlement.

Le barrage républicain contre l’extrême-droite, la démocratie représentative, celle où l’on nous demande notre avis tous les 5 ans, a pris du plomb dans l’aile !

Ce qui nous est promis : La Destruction du Code du Travail

  • Précarisation et bas salaires,
  • Atteinte aux droits à la retraite,
  • Casse de notre protection sociale,
  • Casse des services publics,
  • De graves atteintes aux libertés syndicales.

La 5ème République s’enfonce dans la crise, la misère explose, les banques, les entreprises font la course aux annonces de profits, les milliardaires se battent pour leur classement, mais partout en Europe, dans le monde, ce sont les peuples qui payent.

Mettons un coup d’arrêt aux politiques de destruction systématique des acquis sociaux !

Le pouvoir économique et les politiques publiques doivent être au service de la population, et non au service d’une minorité qui s’accapare les richesses produites par la majorité. Le capitalisme continue et continuera sa marche destructrice si les salariés ne prennent pas en main leur destin !

Le meilleur moyen de lutter est de se syndiquer :

  • Pour le progrès et la justice sociale,
  • Pour le droit de vivre et travailler dans la dignité,
  • Pour le respect des valeurs humaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *